Le Vénérable Père Marie-Antoine de Lavaur, capucin, appelé Le Saint de Toulouse (1825-1907)
  
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » 6. Anniversaire du 13 juin 2020
    Imprimer la page...

6. Anniversaire du 13 juin 2020

FÊTE DE SAINT ANTOINE DE PADOUE

ANNIVERSAIRE DU 12 JUIN 2020

Une pluie de grâces à Notre-Dame du Taur

où le Vénérable Père Marie-Antoine a été vénéré

              Les Franciscains ovationnés après leur messe d'adieux

                           à l'Église du Sacré-Cœur de Toulouse, leur paroisse

E769glise-Sacre769Cour.jpg

Ce 13 juin, ce devait être une messe presque comme les autres en ce temps de déconfinement très très progressif. Beauté et richesses spirituelles en ont fait un moment fort de grâces venues s’ajouter les unes aux autres. Béni soit Dieu, bénie soit la Vierge Marie puisque c’est à ses pieds que cette Eucharistie s’est déroulée, bénis soient les prêtres qui ont officié. Car, comme dit le père Marie-Antoine, «  il faut à l’Immaculée-Conception le prêtre qui tient sa place pour continuer d’enfanter Jésus et pour continuer d’immoler le Christ. »

Campons d’abord le décor. L’église Notre-Dame du Taur, entre le Capitole et Saint-Sernin. Une église pleine, à raison de 4 fidèles par banc, un banc sur deux. Parmi eux, de nombreux membres de l’APMA, l’association pour la mémoire du père Marie-Antoine. Tous enrubannés comme des paquets cadeaux pour le Seigneur, par les serpentins faisant frontière entre les bancs oui et les bancs non.

Le père Vincent Gallois, curé de la paroisse, concélèbre avec le père Philippe Bachet, capucin bien connu à Toulouse. Discret dans la nef, le frère Serge Delsaut, gardien des Franciscains de la ville. Le petit chœur Jean de Saint-Sernin se tient à bonne distance de la nef. Léone François comme chaque samedi assure l’animation et comme chaque samedi depuis le rappel à Dieu de Jean-Claude Guidarini, Emmanuel Pélaprat, un familier de Notre-Dame du Taur, est à l’orgue, un Puget.

Taur-P-V-Gallois.jpg
Le P. Vincent Gallois durant son homélie, sous l’œil attentif de Notre-Dame du Taur, venue des Remparts de la ville. Il quittera à la fin de l’été les paroisse St-Sernin-N.D. du Taur-St-Hilaire, menant pour la dernière fois le 15 août prochain la procession qu’il a créée, entre Notre-Dame des Remparts et le premier évêque martyr de Toulouse, saint Sernin ou Saturnin.


Date de création : 09/07/2020 17:02
Dernière modification : 12/07/2020 11:57
Catégorie : - L'oeuvre du Pain des Pauvres de St-Antoine
Page lue 259 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !