Le Vénérable Père Marie-Antoine de Lavaur, capucin, appelé Le Saint de Toulouse (1825-1907)
  
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Cri d'amour
    Imprimer la page...

Cri d'amour

 
Cri d'amour

PMA-Saintcoupe.jpg


0 Jésus 0 mon Dieu, Toi le Roi de mon Cœur,
Le Trésor des trésors, le charme de ma vie !
T’aimer, te faire aimer! Te voir dans la Patrie,
Quelle félicité, quel éternel bonheur!


Quel bonheur,  ô Jésus, d’y chanter tes bontés,
D'y voir ton divin Cœur, d'en chanter les beautés!
0 doux, saint amour, tu consoles ma vie!
Tu feras mon bonheur dans la sainte Patrie!


Partageant vos ardeurs, ô brûlants Séraphins,
Plongé dans vos splendeurs, lumineux Chérubins!
Dans tes bras, ô Marie, et sur ton cœur de Mère,
Me nourrissant d'amour, je verrai Dieu mon père!


Je chanterai sa gloire, je dirai ses bienfaits,
Recommençant toujours, ne finissant jamais.
Beau ciel, je te vois ! tu t'ouvres à l'espérance,
Avec ton souvenir, il n'est plus de souffrance.


Vive! Vive, le ciel ! J'y vis avec mon coeur
Tout brûlant du désir de l'éternel bonheur.
Par ce désir déjà j’en goute les délices,
Heureux de l'acheter par tous les sacrifices.


Ma Mère Immaculée, oh! Jésus, le demande,
En venant de mon cœur te présenter l'offrande,
Le si bon saint Joseph si puissant sur ton Cœur,
Vient t'implorer pour moi cette insigne faveur.


Le si grand saint François, mon séraphique Père,
En te montrant ses plaies pour moi fait sa prière,
C'est mon premier Patron, m'ayant pris au berceau,
Il veut m'ouvrir le ciel, quand viendra le tombeau.


Antoine de Padoue est aussi mon doux frère.
Il vient te supplier d'exaucer ma prière !
Ouvre-moi donc tes bras, reçois-moi dans ton Cœur,
Et place-moi, Jésus, au séjour du bonheur.


 

"Le 23 décembre 1905,

80° anniversaire de ma naissance et de mon baptême
et 50° anniversaire de ma vie religieuse".


Date de création : 26/10/2008 15:47
Dernière modification : 16/08/2019 03:13
Catégorie : Menu général - Poèmes au Ciel
Page lue 1581 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !