En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
 
 
   Le Vénérable Père Marie-Antoine de Lavaur, capucin, appelé Le Saint de Toulouse (1825-1907)
  
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Le Chemin de croix: Z-13° et 14° stations
    Imprimer la page...

Le Chemin de croix: Z-13° et 14° stations




CHEMIN DE LA CROIX MÉDITÉ

par le Père Marie-Antoine






TREIZIÈME STATION


A Bétharram, au Chemin de la Croix ordinaire: Jésus est remis à sa Mère




LA REINE DES MARTYRS


Missel-13.jpg

On place dans les mains des martyrs l'instrument de leur supplice; voyez ce corps inanimé dans les bras de la plus aimante, la plus douloureuse des mères, et saluez la Reine des Martyrs. Voilà le fruit béni de ses entrailles : qu'il était beau dans la crèche, les lèvres tout humides de son lait maternel! Qu'il est beau maintenant que l'amour nous l'a mûri sur l'arbre du sacrifice, qu'il est beau empourpré du sang vermeil, et tout humide des larmes maternelles! Comme la branche s'incline quand son fruit est mûr pour l'offrir au voyageur altéré, ainsi s'incline Marie pour offrir Jésus à nos âmes!... 0 Reine des Martyrs! quel amour et quelle force dans l'amour.

Une femme errait un jour dans la solitude de Bersabée : Errabat in solitudine Bersabée (Gen. 21, 1, 1) ; c’était une mère... Il n'y avait pas une goutte d'eau dans ce désert et son enfant mourait de soif. « Non! non, s’écrie la mère, je ne verrai pas mourir mon enfant : Non videbo morientem puerum » (Gen. 21, 16), elle le laisse au pied d'un arbre et s'asseoit un peu plus loin pour gémir et pleurer:  et sedens flevit (Ibid.).

Agar, c'est la mère avec son amour, mais avec sa faiblesse.

Marie, c'est la mère avec son amour, mais avec la force dans l'amour !

(Tomber à genoux). 0 Reine des Martyrs! par le corps inanimé de Jésus, notre victime, par les larmes que verse votre Cœur désolé, obtenez pour tous vos enfants, l'amour de votre doux  Jésus, et l'amour fort jusqu'à la mort, l'amour qui fait les martyrs.

0 Jésus!... je baise vos plaies avec Marie! Je vous presse sur mon cœur et je m'enivre du bonheur de vous aimer, du bonheur de souffrir, de m'immoler et de mourir! Quel bonheur de vous recevoir dans mon cœur! Que toutes vos plaies s'impriment dans mon âme!

Consumez tout ce qu'il y a en moi qui n'est pas vous. Par la sainte Communion vivez toujours en moi.

« Non, non, ce n'est plus moi qui veux vivre, vous seul, ô Jésus, vivez toujours en moi! »





                                                                   QUATORZIÈME ET DERNIÈRE STATION



A Bétharram, au Chemin de la Croix ordinaire . Jésus est placé dans le tombeau




LE GLORIEUX SÉPULCRE


Missel-14.jpg
Le Prophète l'a dit : "Son Sépulcre sera glorieux". Et erit sepulcrum ejus gloriosum (Isaï. 11, 10).

Toute gloire se brise au tombeau, mais au tombeau de Jésus toute gloire commence! Vous dites c’est la mort, et Dieu de toute éternité a dit : c’est la Résurrection et la Vie.

0 mort, où est ton aiguillon! 0 mort, où est ta victoire!

Mort, je serai ta mort! Mort, je briserai ton dard et te chasserai de l'empire que t’a créé le péché!

Chantons la victoire du divin triomphateur et tressaillons d'espérance et de joie. Couvrons de nos baisers d'amour ce glorieux sépulcre.

Ce n'est pas assez, allons à l'autel de la Résurrection.


(Après la prière, se rendre à la chapelle de la Résurrection)

Ici, la prière ne suffit plus, il faut le chant, unissons nos voix aux voix du ciel et de la terre, et avec toutes les générations qui la proclament bienheureuse, applaudissons la Mère de Jésus ressuscité.


(Chanter) Regina cœli laetare. Alleluia.



Pour en avoir la source en fac simile: (suite 13) (suite 13b) (suite 14) (suite 14b)



Date de création : 13/03/2009 21:03
Dernière modification : 15/05/2014 22:31
Catégorie : - Les chemins de sainteté du P. Marie-Antoine
Page lue 1511 fois